Le parking des Remparts est ouvert !

Comme elle s’y était engagée pendant la campagne électorale, l’équipe municipale a mené à bien le projet de parking dans le centre-ville, dénommé parking des Remparts. Les habitants de la ville bénéficient désormais de 101 emplacements à proximité immédiate de la Mairie et des commerces. Ce projet, mené en étroite concertation avec les Tournanais et les institutions concernées, s’inscrit dans une démarche environnementale et qualitative. Il se veut respectueux du caractère de la ville et de ce lieu, qui abrite le site de l’ancienne église disparue. Cet espace se trouve mis en valeur et, conformément aux engagements pris, comporte davantage de plantations et d’arbres qu’à l’origine.

Il avait rencontré l’adhésion de tous lors de la réunion publique où il avait été présenté, au mois de décembre 2014. Moins d’un an plus tard, après quelques semaines de travaux, le parking des Remparts a été ouvert au public !

Les Tournanais disposent désormais d’une offre de 101 places de stationnement en plein cœur de ville, dont plusieurs dédiées aux personnes à mobilité réduite. Le lieu ainsi réaménagé a vu sa capacité d’accueil plus que doubler. Lors des élections municipales de 2014, la question de l’accessibilité du centre de Tournan et des difficultés rencontrées pour s’y garer faisait partie des préoccupations importantes exprimées par les habitants. Laurent Gautier s’était alors engagé, avec son équipe, à apporter des solutions à cette problématique. C’est désormais chose faite. Après avoir amélioré l’offre de stationnement, depuis six ans, en doublant le nombres de places rue de Paris, en créant un parking de 26 places au Champs de Foire et de 101 places rue Damien Rigault, à proximité immédiate de la gare, en réaménageant la place des Poilus pour obtenir 12 places supplémentaires, ce nouveau projet vient compléter les aménagements précédemment réalisés. Désormais, la ville bénéficie d’une offre lui permettant de faciliter les déplacements, de libérer les trottoirs et de mieux réglementer. L’opération devrait également avoir un impact positif sur les commerces du secteur.

Dès les premières réflexions, le site de l’ancienne église de la Ville, bombardée et détruite en juin 1944, était au centre des préoccupations. Contrairement à ce qui a pu être écrit ou dit par quelques-uns, aucun vestige n’était présent sur le lieu. Le travail mené, remarquable, permet au site d’être valorisé, de conserver la symbolique de l’emplacement de l’ancienne église (marquage au sol spécifique) et d’être requalifié. Pour la partie qui servait de terrain de sport, un discussion a été menée avec les utilisateurs et une solution proposée et acceptée. Le terrain de la MDJ, très proche, a été ouvert pour la pratique libre (création d’un pont d’accès et d’un portail).

Le traitement soigneux et qualitatif a également été la règle pour le reste du projet. Bordures et caniveaux en grès (le choix des matériaux a été effectué en concertation avec les partenaires), cadre paysager repensé pour aboutir à des espaces verts plus denses qu’à l’origine, murets en gabions… Et, parce que la question environnementale est plus que jamais primordiale, des efforts conséquents ont été consentis pour diminuer la consommation d’énergie, notamment par l’utilisation d’éclairages à LED, peu gourmands en électricité. Une borne sera également mise en place sur le site pour recharger les véhicules électriques. La question des réseaux a été particulièrement travaillée et un déshuileur a été installé pour éviter tout rejet avec les eaux pluviales.

Renforcement des contrôles sur la zone bleue

Le développement de l’offre de stationnement en centre-ville va s’accompagner d’un renforcement des contrôles sur l’ensemble de la ville. La Police municipale va voir ses effectifs complétés d’un agent dont la mission prioritaire sera de faire respecter la réglementation en vigueur et éviter les stationnements anarchiques. Elle fera preuve d’une vigilance accrue vis-à-vis des usagers se garant en zone bleue.
En effet, la Municipalité s’est employée à développer l’offre de stationnement pour permettre aux Tournanais d’accéder facilement au centre-ville. Néanmoins, pour éviter de voir des véhicules occuper trop longuement les places situées en zone bleue, ces dernières sont limitées à 1h30 de stationnement. Au-delà de ce délai, vous risquez de vous voir verbaliser par les agents municipaux.